Exigences du DESO

Conditions d’obtention DESO

Pour les apprenants qui se sont inscrits pour la première fois dans une école secondaire de l’Ontario après septembre 1999, les conditions d’obtention du DESO sont les suivantes (selon le document « Les écoles de l’Ontario, 2011 ») :

18 crédits obligatoires :

  • 4 de français (1 crédit par année d’études)
  • 1 d’English
  • 3 de mathématiques (au moins 1 crédit en 11e ou 12e année)
  • 2 de sciences
  • 1 d’histoire du Canada
  • 1 de géographie du Canada
  • 1 d’éducation artistique
  • 1 d’éducation physique et santé
  • 0,5 d’éducation à la citoyenneté
  • 0,5 d’exploration des choix de carrières

Plus un crédit dans chacun des groupes suivants :

Groupe 1 :1 crédit supplémentaire en français, ou en English, ou en langues autochtones, ou en sciences humaines et sociales, ou en études canadiennes et mondiales, ou en orientation et formation au cheminement de carrière, ou en éducation coopérative

Groupe 2 :1 crédit supplémentaire en English, ou en éducation physique et santé, ou en éducation artistique, ou en affaires et commerce, ou en éducation coopérative

Groupe 3 :1 crédit supplémentaire en English, ou en langues classiques, ou en langues internationales, ou en sciences, ou en éducation technologique, ou en éducation coopérative

12 crédits optionnels choisis parmi les cours offerts

40 heures de service communautaire

Satisfaire à l’exigence en matière de compétences linguistiques

Pour les apprenants qui se sont inscrits pour la première fois dans une école secondaire de l’Ontario avant juin 1999, les conditions d’obtention du DESO sont les suivantes (selon le document « EOCIS, révision de 1989 ») :

16 crédits obligatoires :

  • 5 de français (y compris au moins 2 au cycle supérieur)
  • 1 d’anglais
  • 2 de mathématiques
  • 2 de sciences
  • 1 de géographie du Canada
  • 1 d’histoire du Canada
  • 1 supplémentaire de sciences sociales (cycle supérieur)
  • 1 d’arts
  • 1 d’éducation physique et hygiène
  • 1 d’affaires et commerce ou études technologiques
  • 14 crédits optionnels choisis parmi les crédits offerts

Évaluation et communication du rendement au CEFEO

La politique d’évaluation et de communication du rendement du CEFEO se fonde sur les objectifs et pratiques établis par le MEO dans un document de 2010 intitulé « Faire croître le succès » -Communication et évaluation du rendement des apprenants fréquentant les écoles de l’Ontario (Première édition, 1re– 12e) 2010.

Mise en application

L’évaluation de l’apprentissage s’entend du processus qui consiste à juger de la qualité du travail accompli par l’apprenant en fonction des normes de performance établies et à déterminer la note finale qui représente cette qualité.

Le personnel enseignant s’assurera que l’apprentissage de l’apprenant est évalué de manière équilibrée par rapport aux quatre compétences et il prendra soin de considérer la satisfaction des attentes par rapport aux compétences appropriées.

Le personnel enseignant du CEFEO accepte que certains principes importants doivent être respectés dans une démarche d’évaluation visant l’amélioration du rendement et l’amélioration de l’apprentissage :

  • l’évaluation permet à l’apprenant de démontrer une compréhension exhaustive des attentes du cours et seules les attentes feront l’objet de l’évaluation de l’apprentissage;
  • l’évaluation du rendement de l’apprenant vise à établir le degré d’atteinte des attentes de chacun des programmes-cadres qui constituent le curriculum de l’Ontario;
  • le rendement de l’apprenant est établi en fonction de son rendement pour chacune des compétences évaluées;
  • l’utilisation du français, la fiabilité, le sens de l’organisation, l’autonomie, l’esprit de collaboration, le sens de l’initiative et l’autorégulation sont des habiletés d’apprentissage et des habitudes de travail qui font partie intégrante de l’apprentissage de l’apprenant et de l’évaluation du rendement de celui-ci;
  • l’évaluation des habiletés d’apprentissage et des habitudes de travail, sauf celles qui sont intégrées aux attentes et aux contenus d’apprentissage du curriculum, ne devrait pas influer sur la détermination de la cote ou de la note en pourcentage du cours;
  • l’évaluation diagnostique et l’évaluation formative sont des formes d’évaluation qui ont pour but d’améliorer le rendement de l’apprenant et recueillir des renseignements qui reflètent son apprentissage, fondées sur les attentes du curriculum mais non considérées dans l’établissement de la note finale de l’apprenant;
  • l’évaluation sommative est administrée au terme d’une série d’apprentissages;
  • les exercices d’application s’apparentent à des activités d’apprentissage et devraient faire l’objet d’une rétroaction formative et descriptive;
  • les résultats d’évaluation et le rendement scolaire sont des éléments privés à l’intention de l’apprenant, de ses parents et de l’administration scolaire;
  • le jugement professionnel intervient à divers moments lors de la démarche d’évaluation et le personnel enseignant doit toujours être en mesure de soutenir et d’expliquer ce jugement;
  • en raison du fait que le CEFEO préconise une approche individuelle et alternative, le personnel enseignant doit avoir recours à une variété de travaux scolaires, de méthodes d’évaluation ou de stratégies pour attribuer un niveau de rendement au travail de l’apprenant (questions clés, tâches sommatives intermédiaires et finales).

Calcul de la note finale du cours

La note finale devra être attribuée comme suit :

Soixante-dix pour cent (70 %) de la note finale du cours est fondée sur l’évaluation des questions clés, des leçons et des travaux tout au long du cours. Le personnel enseignant pourrait, le cas échéant, accorder une attention toute particulière aux preuves d’apprentissage les plus récentes.

Trente pour cent (30%) de la note finale sera fondée sur les tâches sommatives effectuées tout au long du cours et à la fin de celui-ci. Le personnel enseignant peut utiliser une option ou une combinaison des options suivantes pour recueillir les preuves d’apprentissage : un examen, une activité, une dissertation ou tout autre mode d’évaluation approprié au cours. L’évaluation finale permet à l’apprenant de démontrer une compréhension exhaustive des attentes du cours.

La note finale du résultat d’un cours pour un apprenant est donc fondée sur la somme obtenue pour l’évaluation sommative calculée sur soixante-dix pour cent (70%) et l’évaluation sommative calculée sur trente pour cent (30%).

Le tableau de conversion ci-dessous illustre la correspondance entre le niveau de rendement et les notes en pourcentage, tiré du document « Faire croître le succès ».

L’apprenant est responsable de son apprentissage et doit remettre ses travaux régulièrement selon les échéances fixées avec le personnel enseignant.

Dans le cas où un apprenant n’est pas en mesure de remettre une leçon, un travail différencié ou une production majeure de façon régulière :

  • l’apprenant doit s’engager à remettre le travail selon l’entente établie avec l’enseignant du campus et/ou la direction de l’école ou;
  • le travail ou la tâche en question peut être sectionnée (selon un horaire approprié) ou;
  • l’enseignant, en collaboration avec la direction, peut exiger que l’apprenant se présente à l’école le vendredi afin de terminer la tâche ou;
  • l’apprenant peut être assigné au foyer jusqu’à ce que la tâche soit accomplie selon un niveau de rendement satisfaisant ou;
  • aucun autre travail ou leçon ne sera assigné à l’apprenant jusqu’à ce que les conditions exigées aient été respectées.

 

4+ 4 4- 3+ 3 3- 2+ 2 2- 1+ 1 1-
95

100
87

94
80

86
77

79
73

76
70

72
67

69
63

66
60

62
57

59
53

56
50

52
4+ 95-100
4 87-94
4- 80-86
3+ 77-79
3 73-76
3- 70-72
2+ 67-69
2 63-66
2- 60-62
1+ 57-59
1 53-56
1- 50-52